Robocath finalise une levée de fonds de 4,7 M€ en vue de la commercialisation en 2018 de sa première plateforme robotique médicale R-one

Nouvelles //

Rouen, le 18 mai 2017 – Robocath, start-up de robotique médicale qui conçoit et développe des solutions innovantes destinées au traitement de maladies cardiovasculaires, annonce aujourd’hui la clôture d’une levée de fonds d’un montant total de 4,7 M€. Cette opération conduite par M Capital et Normandie Participations associe les Investisseurs historiques, Go Capital et NCI qui accompagnent la société depuis 2013. En 2013 et 2015, la société avait déjà réussi à lever au total 1,8 M€, auxquels s’étaient ajoutés 1,6 M€ d’aides publiques apportées par Bpifrance notamment.

Actuellement au stade industriel et en phase d’homologation, la solution R-oneTM constitue une avancée majeure en cardiologie interventionnelle. R-oneTM permet d’améliorer la prise en charge des patients et de réduire drastiquement l’exposition des médecins aux rayons X, aujourd’hui responsable de pathologies graves[1], et ce au bénéfice de l’ensemble du système de santé.

En pratique, cette plateforme robotique, totalement intégrée et protégée par plus de 20 familles de brevets internationaux, permet aux médecins de manipuler, à distance, leurs instruments depuis une station de contrôle située à proximité de la table d’intervention. Cet outil de pointe repose notamment sur deux technologies majeures : R-grasp® permettant de reproduire en tout point les mouvements de la main (rotation et translation simultanée) et SecurAccess® permettant de fiabiliser et sécuriser le geste médical.

La plateforme R-oneTM dispose d’ores et déjà de retours d’expériences très prometteurs, notamment grâce à sa facilité d’utilisation, et s’inscrit dans un marché mondial en forte croissance, estimé à plus de 5 milliards de dollars[2].

Philippe Bencteux, Président-fondateur de Robocath, déclare : « Toute l’équipe et moi-même tenons à remercier nos actionnaires historiques, GO CAPITAL et NCI, pour leur soutien renouvelé, ainsi que nos partenaires bancaires BNP Paribas et la Caisse d’Epargne, et enfin nos nouveaux actionnaires institutionnels, M Capital, Normandie Participations, N Factory et des business angels, pour leur forte adhésion à notre projet. Ces nouveaux fonds vont nous permettre de franchir une étape déterminante dans notre stratégie de développement. R-oneTM est aujourd’hui la seule plateforme d’assistance robotique en cardiologie interventionnelle développée en Europe et nous comptons mettre à profit cette avance technologique pour partir à la conquête du marché européen dès l’année prochaine. Forts de nos nombreux atouts, nous poursuivrons également la conception de solutions robotiques de pointe afin de contribuer à la construction d’une nouvelle ère médicale au bénéfice des médecins et des patients. »

>> Lire le communiqué dans son intégralité : cliquez ici

[1] Brain and neck tumors among physicians performing interventional procedures (2013) http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23419190  Risk of cancer from occupational exposure to ionising radiation (2015) : http://www.bmj.com/content/351/bmj.h5359

[2] Estimation société

Robocath à l’EuroPCR 2017

Evènements //

Robocath est heureux de vous annoncer sa présence à l’EuroPCR 2017 qui se tiendra au Palais des Congrès de Paris du 16 au 19 mai 2017.

A cette occasion, la société présentera en avant-première sa plateforme R-one.

Rendez-vous sur le stand M57 !

Vœux Robocath pour l’année 2017

Nouvelles //

A nos partenaires, futurs clients et amis,

Après une année 2016 riche en aboutissements, nos forces sont plus que jamais mobilisées pour franchir les dernières étapes avant la commercialisation de notre robot R-one. Cette prochaine phase particulièrement enthousiasmante permettra d’offrir un espace de travail sécurisé aux personnels soignant des cathlabs. C’est également pour moi l’occasion de remercier les investisseurs et partenaires financiers qui accompagnent Robocath dans cette aventure.

Au nom de l’équipe Robocath, je vous adresse mes meilleurs vœux pour l’année 2017.

.Voeux 20172

 

Nomination de Pascal Guy au poste de Directeur général

Nouvelles //

Cet expert du dispositif médical va accompagner et sécuriser le développement de la start-up de robotique médicale dans un contexte de forte croissance du marché cardiovasculaire

 

Rouen, France, le 12 décembre 2016 – Robocath, start-up de robotique médicale qui développe une technologie disruptive destinée à améliorer la prise en charge des procédures endovasculaires, annonce aujourd’hui la nomination de Pascal Guy au poste de directeur général. Expert des dispositifs médicaux cardiovasculaires, Pascal Guy dispose de plus de 20 années d’expérience dans l’industrie des medtechs. Il a rejoint Robocath en 2015 en qualité de consultant et a progressivement pris les fonctions de directeur général. Avant de rejoindre Robocath, il a occupé le poste de Vice-Président International au sein de Stryker Neurovascular pendant quatre ans. Préalablement, il était Senior VP Global marketing et ventes Europe et  Japon au sein de Sorin Group Heart Valves. Entre 1996 et 2007, il a évolué au sein de Boston Scientific, occupant différents postes exécutifs notamment celui de VP International de la division vasculaire.

« Nous sommes ravis d’accueillir Pascal Guy à ce poste stratégique de management, alors que Robocath se trouve à un moment clé de son développement », indique Philippe Bencteux, président-fondateur de Robocath. « Fort de son expérience en dispositifs médicaux vasculaires au sein des plus grandes sociétés, il apporte à Robocath ses compétences de management stratégique, sa compréhension des besoins du secteur et sa connaissance pointue du marché. Les médecins sont de plus en plus sensibles aux problèmes de santé induits par l’exposition quotidienne aux rayons X. Nous souhaitons être acteur de cette prise de conscience et permettre aux professionnels de santé d’intervenir en toute sécurité. Les bénéfices que la robotique peut apporter aux praticiens, aux patients et plus largement aux hôpitaux et systèmes de santé sont énormes. »

L’expertise de Pascal Guy dans les dispositifs médicaux cardiovasculaires et neurovasculaires doit contribuer à accélérer le développement de la startup. Le nouveau directeur général sera chargé de mener à bien les prochaines étapes du développement de la société : un essai préclinique qui débutera ces prochains mois, l’obtention du marquage CE et de l’approbation FDA, la commercialisation du robot R-One prévue fin 2017 et le déploiement à l’international. Grâce à son réseau, Pascal Guy va pouvoir accélérer la constitution des conseils stratégique et scientifique, et aider à trouver les financements nécessaires aux prochaines étapes de développement. Il travaillera également à renforcer la propriété intellectuelle et les actifs de la société, aux côtés du Président Philippe Bencteux. Cette nomination s’inscrit dans l’objectif de Robocath, à terme, de prendre le leadership en robotique vasculaire.

Actuellement au stade préindustriel, le robot R-One développé par Robocath permet de pratiquer des procédures vasculaires à l’abri des rayons X, répondant ainsi aux défis de la cardiologie interventionnelle. Selon l’OMS, 17,5 millions de décès sont dus aux maladies cardio-vasculaires[1], l’une des premières causes de mortalité dans le monde. Ces pathologies nécessitent des interventions comme l’angioplastie (introduction de cathéters, pose de stents), sous rayons X. Malgré des améliorations considérables ces dernières années, le personnel soignant est toujours exposé quotidiennement aux effets néfastes des irradiations. Les rayons ionisants sont à l’origine de pathologies professionnelles reconnues : cataracte, pathologies cancéreuses[2], troubles musculo-squelettiques (TMS) dus au port prolongé du tablier de plomb protégeant des rayons X, problèmes thyroïdiens, lésions dermatologiques, problèmes sémantiques, lexicaux ou de mémoire visuelle court terme.

« La technologie de robotique développée par Robocath permet d’adresser les enjeux des traitements cardiovasculaires interventionnels de demain, et induit des bénéfices importants pour les patients, les personnels des salles de cathétérismes, tout en relevant les défis médico-économiques des systèmes de santé modernes. Le momentum que nous observons dans l’adoption de solutions robotiques dans différentes spécialités médicales et chirurgicales, ainsi que l’acquisition de ces solutions par des majeurs de notre industrie, témoignent d’un intérêt croissant pour ces nouvelles technologies », déclare Pascal Guy, directeur général de Robocath. « Des leaders d’opinion européens et américains très influents ont déjà rejoint notre conseil scientifique, soulignant la force de ce projet et son potentiel à transformer les procédures vasculaires interventionnelles. »

 

A propos de Robocath

Robocath est une start-up de robotique médicale qui développe une technologie disruptive destinée à améliorer la prise en charge des procédures endovasculaires. Ces procédures sont micro-invasives, réalisées par cathétérisme en ambulatoire.

Développé par le Dr Philippe Bencteux, neuro-radiologue, diplômé de l’ESSEC, et son équipe, le robot R-One permet de manipuler les cathéters depuis un poste de commande pour réaliser des angioplasties. Il améliore significativement la sécurité des professionnels de santé exposés aux rayons X, ainsi que la qualité du soin pour les patients. Enfin, il engendre des économies substantielles tant pour l’hôpital que pour le système de santé.

Protégée par plus de 30 brevets internationaux, la plateforme robotisée de Robocath est compatible avec le matériel standard et son système de navigation est intuitif pour les utilisateurs. Elle s’appuie sur deux technologies clés : R-grasp, système anthropomorphique qui permet notamment de réaliser rotation et translation simultanées avec une précision millimétrique, et SecurAccess, qui assure la stabilité du cathéter pour empêcher une perte d’accès à la lésion.

Fondée en 2009, Robocath est basée à Rouen dans la pépinière Seine Biopolis, et emploie 16 personnes. La société a levé 1,8 millions d’euros auprès de Go Capital et de NCI et bénéficie du soutien financier de bpifrance et de la Région Normande. Robocath est intégrée au pôle d’activité économique dédié à la santé « Rouen Innovation Santé » de la Métropole Rouen Normandie et fait partie des pôles de compétitivité Medicen Paris Region et Cap Digital.

[1] http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs310/fr/

[2] Brain and neck tumors among physicians performing interventional procedures (2013) : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23419190 / Risk of cancer from occupational exposure to ionising radiation (2015) : http://www.bmj.com/content/351/bmj.h5359

 

 

Robocath au MassMedicWeek

Nouvelles //

Robocath lauréate du Pitch contest franco-américain organisé par Medicen et French Tech Hub

Robocath fait partie des huit entreprises lauréates du Pitch contest franco-américain organisé par Medicen et French Tech Hub, pour participer au soft landing program 2016 à Boston. Ce programme offre aux entreprises lauréates l’opportunité de participer à une semaine d’immersion dans l’écosystème bostonien, à l’occasion de la MassMedicWeek et du congrès BIOMEDevice les 13 et 14 avril prochain. Des workshops (Funding, Market access, Regulatory, Operations), des visites sur site (MIT, MLSC, Harvard, M2D2…), des C-level meetings (MedTronic, Boston Scientific…) et des sessions de mentoring individuelles avec des experts du French Tech Hub, sont organisés.

Le British Medical Journal démontre un lien entre expositions aux radiations et cancers

Nouvelles //

Une étude, publiée en 2015 dans le British Medical Journal, réalisée sur plus de 300.000 travailleurs, menée en Europe et aux USA sur plus de 60 ans, démontre une augmentation linéaire proportionnelle entre le niveau d’exposition aux radiations et le risque de cancer même pour de faibles doses.

Dès qu’il y a exposition, il y a donc risques pour les travailleurs.

Nous vous invitons à découvrir cette étude : http://www.bmj.com/content/351/bmj.h5359

Robocath au Congrès Francophone de Cardiologie Interventionnelle (CFCI)

Nouvelles //

Capture decran 2014 04 07 a 19.00.39

Robocath a le plaisir de vous annoncer sa participation au CFCI (Congrès francophone de cardiologie interventionnelle) 2015. Ce congrès francophones où se retrouve les grands professionnelles de la cardiologie interventionnelle pour échanger dans un environnement pédagogique interactif et innovant, où l’accent est mis sur l’apprentissage et la transmission du savoir plutôt que sur des conférences magistrales.

Les dernières avancées scientifiques et cliniques de la cardiologie interventionnelle seront représentées avec pour objectif d’améliorer la pratique professionnelle et la santé des patients.

Rendez-vous à Paris du 4 au 6 novembre pour 
la 17ème édition du Congrès Francophone de Cardiologie Interventionnelle qui se tiendra cette année 
au centre de Paris, 

à l’Hôtel Pullman Montparnasse.

Contactez-nous pour nous retrouver sur place à communication [at] robocath [dot] com

Robocath – Salon Innorobo

Evènements //

Le salon Innorobo est la cinquième édition du seul événement européen entièrement dédié à la robotique. Il se déroulera à Lyon, au Centre des congrès et durera 3 jours du Mercredi 01 au Vendredi 03 Juillet 2015. Cet événement est une occasion de pouvoir échanger entre industriels, acteurs publics et académiques dans le cadre de développement de projets très innovants. L’équipe Robocath en profitera pour se rendre disponible.

Si vous souhaitez nous rencontrer, vous pouvez nous contacter au +33 (0)2 32 10 67 42

Plus d’informations sur le site Innorobo